Nos jeux

«Personne ne perd dans le jeu. Nos jeux sont coopératifs et non compétitifs afin de faire comprendre aux gens que nous pouvons nous amuser à gagner ensemble.»

Saifoudiny Diallo, membre du collectif Giocherenda

Cubi Contafiabe

Six dés en bois ont 36 faces. Sur chacun d’eux, il y a un dessin différent : animaux, lieux, personnages, actions, objets, etc. Les images sont utilisées pour créer des histoires collectives. Le premier joueur lance les dés : un crocodile apparaît et l’histoire commence : « Il était une fois un crocodile qui nageait joyeusement dans la rivière… » . Le deuxième joueur lance un autre dé et poursuit l’histoire : « Le crocodile a vu un avion en papier le survoler et il a eu un étrange désir d’apprendre à voler… ».

Ainsi, de cube en cube et de bouche à bouche, le conte devient un récit choral et commune.

Carte Acchiapparicordi

Un jeu de cartes, dont chacune représente un mot tel que « peur », « défi », « conflit », traduit en plusieurs langues, associé avec des images réalisés avec la technique du collage surréaliste.

C’est un outil ouvert qui peut être utilisé de différentes manières. Par exemple, vous piochez une carte et vous racontez un épisode de votre vie en rapport avec le mot, par exemple : « défi, peur, conflit »…

Ou bien, lorsqu’un joueur pioche la carte, les autres lui posent des questions en commençant par le mot.

C’est un jeu qui stimule le partage des histoire autobiographique et crée une atmosphère d’intimité et de connaissance mutuelle.

Ronda dei Desideri

Il s’agit d’un jeu de société dont le but est de réaliser son désir.

Grâce à la combinaison rhapsodique des éléments, chaque participant recevra une identité bizarre, un contexte paradoxal et une série d’objets, d’alliés, d’obstacles et de vertus improbables. À partir de ces éléments, ils devront élaborer l’histoire de la réalisation de leur rêve.

Cette activité ludique stimule l’imagination et la résolution de problèmes, mais conduit également à des réflexions plus sérieuses : les circonstances à partir desquelles on part rendent très inégale la réalisation de ses désirs et même l’affirmation des droits que chaque être humain possède.

Fantamacchie

Le psychologue H. Rorschach a utilisé des taches d’encre symétriques pour étudier la psyché humaine, nous proposons une collection de croquis en couleur pour fantasmer. Dans Phantasmagoria Marina Warner écrit: « Lorsque le cerveau découvre quelque chose d’insignifiant et de déraisonnable, il essaie de l’abolir, en générant des fantasmagories ».

Dans ces taches de couleur, on peut reconnaître une multiplicité d’images et de significations, tous aussi légitimes. Ils sont donc le symbole de la beauté, de la diversité et du métissage.

Vous souhaitez recevoir nos jeux ?