Qui sommes nous

Joie de faire les choses ensemble

Nous sommes des jeunes créatifs et nous aimons inventer, construire de nos mains et animer des jeux pour libérer la narration et promouvoir le partage.

Le mot peul « Giocherenda » signifie : « Solidarité, conscience de l’interdépendance, force qui vient du partage, joie de faire les choses ensemble ».

Le jeu c’est sérieux pour nous !

La similitude avec le verbe italien « giocare » (jouer) nous a donné l’idée d’utiliser le jeu pour créer des outils efficaces capables de générer des récits, de retrouver des souvenirs et de ressentir le goût du partage.

Nous sommes originaires de Guinée, de Gambie, du Mali, du Burkina Faso et du Maroc : beaucoup d’entre nous ont quitté leur pays à cause des conflits et des dictatures, et ont dû faire face à un voyage terriblement difficile en quête de paix, de liberté et d’aventure vers un avenir possible.

Lorsque nous sommes arrivés à Palerme, nous nous sommes rencontrés sur les bancs de l’école et dans les centres d’accueil et nous avons voulu nous mettre en jeu non seulement par rapport à nos vies, mais aussi par rapport au pays qui nous a accueillis : nous voulons apporter une contribution positive en mettant à profit notre créativité et notre débrouillardise.

Pour apporter notre contribution, nous avons donné vie à ce projet : notre but est d’aider chacun à découvrir que la solidarité est un choix obligé parce que nous dépendons tous des autres, c’est-à-dire à découvrir les valeurs de Giocherenda!

Giocherenda c’est:

Bandiougou Diawara, Hajar Lahman, Ibrahim Ture, Magassouba Gassimou, Mustapha Conteh, Omar Sillah, Saifoudiny Diallo, Amadou Diallo, Moussa Sangarè, Dawda Barry, Alpha Oumar Bah, Clelia Bartoli et Valentina Castagna.

Notre vision

Nous sommes convaincus qu’il nous faut une vision à long terme pour imaginer des formes de volontariat et d’entreprise capables de faire épanouir le potentiel de chacun et apporter de la valeur au pays d’accueil.

Nous voulons ouvrir Giocherenda aux possibilités de l’entrepreneuriat social, en promouvant un modèle coopératif, éthique et circulaire, en accord avec le principe de solidarité et du concept de Giocherenda.

Notre expérience avec Giocherenda veut montrer qu’il est possible d’abolir les stéréotypes et les discriminations : nous voulons devenir les promoteurs d’une richesse solidaire et devenir les créateurs et les acteurs de mondes fantastiques, d’histoires captivantes, de mythes qui unissent.

Pour nous, pour tous et pour notre nouvelle ville : Palerme.

Nôtres mentors

Marina Warner

C’est une écrivaine britannique, experte en mythes, symboles et contes de fées, présidente de la Royal Society of Literature et professeure à l’Université de Londre. En 2015, elle a reçu le prix Holberg et a voulu le dédier aux réfugiés. C’est ainsi qui naissent les Histoires en transit. Raconter aux temps du conflit : une série d’ateliers animés par un groupe d’artistes, d’intellectuels et de narrateurs et narratrices de différentes régions du monde. L’idée c’est que les narrations produisent un refuge immatériel où trouver du soulagement même dans les moments les plus difficiles et précaires. Les jeunes de Giocherenda ont pu participer à ces ateliers et sont maintenant supportés par Marina Warner et le groupe Histoires en transit. Les cycles de séminaires ont également été rendu possibles grâce à la généreuse contribution du Metabolic Studio.

Conrad Shawcross

Sculpteur d’œuvres imposantes et philosophiques, l’artiste britannique Conrad Shawcross a recueilli des fonds pour Giocherenda grâce à la fondation « Response ». Ce don a permis d’acheter le matériel et les outils de travail pour le démarrage du projet. L’artiste a aussi contribué avec sa créativité et expertise à l’étude des nouveaux jeux coopératifs.

Philip Zimbardo 

Le célèbre psychologue social Philip Zimbardo, professeur émérite à l’université de Stanford, créateur de l’effet Lucifer et de l’hypothèse de la vitre brisée, a rencontré les jeunes de Giocherenda à Palerme. Il a donc décidé de parrainer leur formation en tant que formateurs du Heroic Imagination Project, un programme d’éducation à la résilience conçu par Zimbardo et son équipe. Ces jeunes migrants sont en fait un exemple extraordinaire de résilience et, bien formés, sont excellents enseignants et, en même temps, des modèles « d’imagination héroïque ».

Istituto di formazione politica Pedro Arrupe

L’Institut de formation politique Pedro Arrupe de Palerme (coordonné par Nicoletta Purpura, Anna Staropoli et Massimo Massaro) a offert un espace pour créer un atelier créatif, où l’équipe de Giocherenda pourra s’entraîner, réaliser ses créations, organiser des événements.

Notre parcours

Bien que Giocherenda ne soit né qu’en juin 2017, on a déjà pris parti à nombreuses initiatives

En voici quelques-unes :

  • Nativi Geniali, un groupe de gens talentueux en Sicile ;
  • Débat sur les bonnes pratiques de l’économie circulaire au Salon de la consommation critique Fa’ la cosa giusta;
  • Formation à la résilience (Heroic Imagination Project) pour les employés de la société Dell’Oglio spécialisée dans le secteur de la mode et du luxe ;
  • Stories in transitIII à la Ruskin School of Art d’Oxford et à Birckbeck, Université de Londres ;
  • Conférence internationale The Boundaries of Education organisée à Naples par Maestri di Strada;
  • Ateliers pour les écoles chez Ecomuseo del Mare Memoria Viva, Palerme;
  • Évènement du projet Magione We, Palerme;
  • Festival des littérature migrantes, IV édition, Palerme;
  • Le projetREAD: l’art et la créativité pour promouvoir la lecture organisé par Centro per lo Sviluppo Creativo Danilo Dolci, Palerme;
  • Ballarò Buskers Festival, Palerme 2017;
  • Conférence sur les mineurs étrangers non accompagnés, organisée par Centro Astalli, Palerme;
  • Festival des communautés d’accueil en Salemi;
  • Le projetGEM: éducation à l’interculturalité;
  • Conférence sur Giorgio La PiraSpes contra Spem, organisée par Centro Studi Arrupe;
  • Campo Sconzajuoco, ateliers d’éducation contre le crime organisé;
  • Castellammare Culture Fest2017;
  • Conférence Language Across the Mediterranean, ItaStra – Université de Palerme;
  • Una Marina di Libri, Palerme 2017.

Brochure

Également disponible en:

AnglaisItalien